as24_rebranded
car for you

Analyse des véhicules d’occasion 2021

Dans le top 15 des véhicules d’occasion : domination quasi totale des constructeurs allemands

Si l’on passe au crible le classement des quinze véhicules d’occasion ayant fait l’objet des annonces les plus fréquentes, les modèles des groupes automobiles allemands arrivent toujours en tête. Parmi les modèles figurant aux quinze premiers rangs, treize sont occupés par le groupe Volkswagen, Daimler et le BMW Group. Pour Pierre-Alain Regali, Managing Director Automotive chez SMG Swiss Marketplace Group, cette domination s’explique notamment par l’excellente réputation dont les constructeurs allemands continuent de jouir : « ces dernières années, les groupes automobiles allemands sont parvenus à se forger une image de constructeurs proposant des véhicules à la fois solides et de qualité. » De plus, les Suisses disposent du pouvoir d’achat nécessaire à l’acquisition de ces véhicules onéreux.

Maison Mère Modèle
Volkswagen VW Golf
VW Tiguan
Skoda Octavia
VW Polo
Seat Leon
Audi A3
Daimler Mercedes-Benz C-Klasse
Mercedes-Benz A-Klasse
Mercedes-Benz GLC
Mercedes-Benz E-Klasse
Mercedes-Benz CLA-Klasse
BMW BMW X1
BWM X3
Geely Holding Volvo XC60
Chrysler Automobiles Fiat 500
Illustration: Les 15 véhicules d’occasion les plus fréquemment proposés en 2021, répartis par société mère

Les deux cantons d’Appenzell à la fois les moins chers et les plus chers

Là encore, les deux demi-cantons Appenzell Rhodes-Extérieures et Appenzell Rhodes-Intérieures n’auraient pas pu se distinguer davantage concernant les voitures d’occasion (âgées de moins de six ans) les plus fréquemment proposées. Comme en 2020, c’est dans le canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures qu’on y retrouve les offres les moins chères (32 763 francs). Juste à côté, dans le canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures, les annonces y étaient en moyenne de 14 500 francs plus chères (47 305 francs). Suit le canton d’Uri, à la deuxième place des véhicules d’occasion les moins chers, où ces derniers coûtaient 34 799 francs. Si, en 2020, le canton d’Obwald se trouvait plutôt en milieu de classement, il a réussi l’année dernière à gravir les marches du podium. Quant au canton d’Obwald, les véhicules d’occasion y coûtaient en moyenne 34 840 francs. Pour les cantons les plus chers, Appenzell Rhodes-Intérieures était suivi des cantons de Nidwald (46 973 francs) et de Neuchâtel (45 746 francs).

Étendue de l’offre, société mère et emplacement décisifs

Si l’on regarde de près l’offre des trois cantons les moins chers pour les véhicules d’occasion, le choix n’y était pas si abondant que cela, avec un total de seulement 400 véhicules environ. Près des deux tiers d’entre eux étaient des modèles Volkswagen, suivis des deux modèles de BMW (17 pour cent), des cinq modèles de Mercedes-Benz (neuf pour cent), de la Volvo XC60 (six pour cent) et de la Fiat 500 (cinq pour cent). En revanche, les cantons de Neuchâtel, Nidwald et Appenzell Rhodes-Intérieures ont enregistré une offre plus large : en tout, plus de 1 100 voitures d’occasion y ont fait l’objet d’annonces, soit presque trois fois plus que dans les trois cantons disposant des offres les plus avantageuses. Même dans les cantons chers, les modèles de Volkswagen ont eu le vent en poupe – ils représentaient en effet plus de la moitié de l’offre. En revanche, la part de Mercedes-Benz était nettement plus élevée, puisqu’elle en représentait environ un tiers. Viennent ensuite les modèles BMW ainsi que la Volvo XC60 (cinq pour cent respectivement) et enfin la Fiat 500 (quatre pour cent). Évidemment, dans un pays de faible superficie comme la Suisse, cela dépend également de l’endroit où les concessionnaires sont implantés. Un grand concessionnaire basé à Stans sera par exemple plus intéressant pour les clients d’Obwald et de Nidwald. Mais, statistiquement, cela n’a d’effet que sur le canton de Nidwald.

Maison Mère Modèle Pourcentage
Volkswagen VW Golf 63%
VW Tiguan
Skoda Octavia
VW Polo
Seat Leon
Audi A3
Daimler Mercedes-Benz C-Klasse 9%
Mercedes-Benz A-Klasse
Mercedes-Benz GLC
Mercedes-Benz E-Klasse
Mercedes-Benz CLA-Klasse
BMW BMW X1 17%
BWM X3
Geely Holding Volvo XC60 5%
Chrysler Automobiles Fiat 500 6%
Illustration : Répartition des voitures d’occasion dans les cantons bon marché d’Appenzell Rhodes-Extérieures, Uri et Obwald, par maison-mère
Maison Mère Modèle Pourcentage
Volkswagen VW Golf 54%
VW Tiguan
Skoda Octavia
VW Polo
Seat Leon
Audi A3
Daimler Mercedes-Benz C-Klasse 31%
Mercedes-Benz A-Klasse
Mercedes-Benz GLC
Mercedes-Benz E-Klasse
Mercedes-Benz CLA-Klasse
BMW BMW X1 5%
BWM X3
Geely Holding Volvo XC60 5%
Chrysler Automobiles Fiat 500 4%
Illustration : Répartition des voitures d’occasion dans les cantons chers d’Appenzell Rhodes-Intérieures, Nidwald et Neuchâtel, par maison-mère

Le kilométrage et l’âge du véhicule sont déterminants

Les véhicules d’occasion proposés à la vente dans le canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures étaient certes les plus chers, mais également les moins présents sur les routes, avec en moyenne 28 243 kilomètres parcourus. Inversement, les véhicules du canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures affichaient de loin le plus de kilomètres au compteur, avec une moyenne de 65 421 kilomètres parcourus. « En principe, on peut dire que plus les véhicules ont de kilomètres au compteur, moins ils sont chers », constate Pierre-Alain Regali. Une analyse approfondie de l’offre permet également d’arriver indubitablement au constat suivant : par rapport à l’année précédente, le kilométrage des véhicules d’occasion proposés dans tous les cantons est moins élevé. S’ajoute à cela le fait que les véhicules étaient plus récents que l’année précédente. Dans presque tous les cantons, les véhicules avaient trois ans d’âge, voire moins. En 2020, trois quarts des voitures d’occasion avaient entre quatre et cinq ans. Pour Pierre-Alain Regali, cela s’explique très facilement : « En 2021, les voitures neuves ayant manqué à l’appel en raison de la pénurie de semi-conducteurs, les clients se sont montrés particulièrement intéressés par les occasions récentes, avec peu de kilomètres au compteur. » Par ailleurs, compte tenu de la pénurie de voitures neuves, davantage de clients ont prolongé leur contrat de leasing au lieu d’échanger leurs véhicules au bout de cinq ou six ans. « Actuellement, ces modèles font cruellement défaut sur le marché de l’occasion. L’offre est ainsi artificiellement rajeunie et se compose surtout de véhicules avec moins de kilomètres », ajoute Pierre-Alain Regali.

* Base des données :

L’analyse s’appuie sur des données allant du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021. Les données d’AutoScout24 et de Car For You ont été agrégées, celles de MotoScout24 ont été analysées séparément. Pour les calculs ont été pris en compte les prix moyens des quinze modèles ayant fait l’objet des annonces les plus fréquentes, aussi bien pour les voitures neuves et d’occasion (en l’occurrence pour les voitures particulières dans ces deux catégories) que pour les motos. Pour les véhicules neufs, les modèles publiés pris en compte sont ceux dont le segment de prix se situe entre 1 000 et 100 000 francs et dont le premier enregistrement a été effectué au minimum en 2021. Pour les véhicules d’occasion, les modèles publiés pris en compte sont ceux dont le segment de prix se situe entre 1 000 et 100 000 francs, dont le kilométrage ne dépasse pas 411 000 km et dont le premier enregistrement peut remonter au maximum à six ans. Pour les quinze motos les plus fréquemment proposées, les véhicules neufs et d’occasion n’ont pas été analysés séparément.

Photos de la Direction avec et sans couleur de fond en fichier ZIP

Logo à télécharger dans toutes les versions